Plus de trente groupes du monde entier se sont rassemblés pour obtenir un moratoire sur la tendance européenne de s'approvisionner en biocarburants à partir de monocultures à grande échelle.