Un nouveau régime règlementaire visant à distribuer environ 100 milliards d’euros de permis d’émission de carbone a été approuvé par l’UE, accordant aux aciéristes et aux raffineries de pétrole des quotas d’émission gratuits, afin de les protéger de la concurrence internationale après 2012.