Capitale européenne de la culture 2014 : Riga rejoint Umeå [FR]

-A +A

Hier (15 septembre), la ville lituanienne de Riga a été sélectionnée pour le titre de Capitale européenne de la culture en 2014.

La ville balte d’un peu plus de 710 000 habitants partageront le titre en 2014 avec la ville suédoise d’Umeå, qui a été désignée la semaine dernière (EurActiv 11/09/09).

La capitale lettonne a longtemps été un centre essentiel pour le commerce, la finance et la culture grâce à sa situation géographique sur la Mer Baltique, en tant que pont entre l’est et l’ouest ; son centre historique a été désigné par l’UNESCO comme site du Patrimoine mondial.

La ville a battu ses rivales à la nomination, Cesis et Liepaja.

Saluant les résultats, le maire de Riga Nils Usakovs, cité par DPA, a déclaré que le fait d’avoir cette opportunité était important non seulement d’un point de vue culturel mais aussi économique.

Nous commencerons le travail demain, et avec ce statut Riga aura cinq ans pour faire sa propre publicité à l’est et à l’ouest, a déclaré M. Usakovs, ajoutant qu’il discutait avec les entreprises privées d’un travail en commun avec les autorités afin de promouvoir cette année.

Le commissaire à la Culture de l’UE Ján Figel' a exprimé sa joie de voir Riga sélectionnée et il a salué le commencement d’un grande aventure, mettant en avant l’énorme potentiel de la ville comme Capitale culturelle européenne.

Porter ce titre toute une année placera sans aucun doute la ville sous les projecteurs et créera un potentiel énorme pour son développement local mais aussi européen, a déclaré M. Figel’.

Le commissaire a toutefois mis en garde : le succès ne serait pas automatique. Pour en tirer tous les avantages, Riga devra développer son programme pour 2014 et se voir accorder le soutien politique et économique dont elle aura besoin, a-t-il dit.

En effet, peu de détails à propos de la candidature de Riga étaient disponibles au moment de la publication ; contrairement à son homologue suédoise, la ville ne semble pas encore avoir de site Internet dédié à sa candidature.

Umeå et Riga doivent encore être formellement désignées en tant que Capitale de la culture européenne par le Conseil des ministres de l’UE de la Culture. Mais l’accord du Conseil, attendu pour mai 2010, est considéré comme une simple formalité procédurale.

En mai dernier, les ministres de la Culture de l’UE ont confirmé Košice (Slovaquie) et Marseille (France) comme Capitale de la culture européenne pour 2013 (EurActiv 13/05/09).

Réactions: 

En ce qui concerne le coût relatif à la nomination en tant que capitale européenne de la culture, le maire de Riga, Nils Usakovs, a déclaré, d’après DPA : on ne devrait pas se soucier de dépenser de l’argent, mais plutôt de ne pas en gagner.

Le président du jury de sélection, Sir Robert Scott, qui avait mené la candidature fructueuse de Liverpool pour devenir capitale européenne de la culture 2008, a affirmé à DPA qu’il espérait que les réductions de financement constatées par le titulaire du titre de cette année, Vilnius, ne se répéteraient pas à Riga. 

Vilnius n’est pas un exemple plaisant, a-t-il dit. La possibilité de voir des capitales devenir des capitales de culture pour ensuite échouer à leur tâche était une des pires craintes lors de nos discussions, mais la présentation de Riga fut très impressionnante, donc nous donnons à Riga une véritable opportunité, a déclaré Sir Scott.

Prochaines étapes: 
  • Mai 2010 : Confirmation finale des capitales européennnes de la culture 2014, par le Conseil des ministres de l’UE
Liens externes: 
Rubriques: 
Lieux: 
Thèmes: 
Publicité