Les acteurs de l'industrie se plaignent que le marché des matières premières est trop réglementé dans l'UE, ce qui les empêche d'appliquer des prix compétitifs à l'échelle mondiale.