Report de la décision sur les bonus des banquiers

-A +A

Les dirigeants européens s'accordent un délai d’un mois, mais la limitation des bonus sera actée. Ils sauvegardent ainsi la réforme tout en permettant à Londres de garder la face.

L’issue positive des pourparlers tripartites entre la Commission européenne, les Etats et les eurodéputés, dans la nuit du 27 au 28 février, avait largement dégagé l'horizon.

Le scénario s’est légèrement corsé le 5 mars, le gouvernement britannique ne voulant pas s’en laisser conter. Dans le cadre de la négocitation des règles de Bâle III, l'UE prévoit l’alignement du montant des salaires des banquiers sur les bonus, lesquels peuvent cependant représenter jusqu’à deux fois la part fixe de leur rémunération si les actionnaires donnent leur assentiment.

Lors de leur réunion à Bruxelles, 26 ministres des Finances ont apporté leur soutien à la réforme. "Je suis ravi de voir qu'il y a une majorité vaste et sans ambiguité", a relevé Othmar Karas, eurodéputé autrichien du centre-droit, rapporteur du texte. Mais les "négociations politiques entre les législateurs sont déjà conclues. Je ne vois donc aucune raison de rouvrir le compromis."

Incontestablement isolé, l’homologue britannique George Osborne reste vent debout contre la proposition, redoutant la fuite des financiers vers des places plus attractives comme Zurich, Singapour ou New York. Le plafonnement pourrait également avoir d’autres effets pervers, estime la délégation britannique. La limitation des bonus serait compensée par une hausse des salaires, qui ne peuvent être ajustés à la baisse en cas de mauvaises performances ou pertes, contrairement aux primes.

Il reste cependant très peu de marge de manœuvre pour rassurer les Britanniques, dont la voix n’est même pas indispensable puisque la réforme dépend d’un vote à la majorité qualifiée et non à l’unanimité. Mais une souplesse pourrait être prévue afin de pouvoir augmenter les bonus des banquiers en fonction des performances de long terme. L’autorité bancaire européenne a été chargée d’en définir les contours dans les 30 jours qui viennent.

Rubriques: 
Publicité