D'anciens ultranationalistes en tête pour les élections en Serbie

  

La Serbie a organisé des élections législatives, présidentielles et locales ce dimanche (6 mai). L'ultranationaliste Tomislav Nikolić et le président en exercice, Boris Tadić, participeront au second tour le 20 mai prochain. Un reportage de BETA, l'agence partenaire d'EurActiv en Serbie.

Le Parti progressiste de M. Nikolić et la coalition menée par le Parti démocrate de M. Tadić ont également été au coude à coude lors des élections législatives organisées le même jour.

Selon les premiers résultats officiels du scrutin présidentiel, M. Nikolić a remporté 25,47 % des suffrages, contre 23,63 % pour M. Tadić. Le leader socialiste Ivica Dačić a récolté 16,61 % des voix, le dirigeant du Parti démocratique de Serbie, Vojislav Koštunica, 7,4 %, l'actuel ministre de la santé, Zoran Stanković, 7,36 % et Čedomir Jovanović, le chef du Parti libéral-démocrate 4,11 %.

Les élections législatives ont par ailleurs vu la montée d'anciens alliés ultranationalistes de Slobodan Milošević qui ont misé sur la colère des électeurs face à la stagnation économique. Les démocrates de M. Tadić avaient remporté 38 % des voix lors des élections de 2008, mais ils ont dû payer le prix de la récession économique qui a fait grimper le taux de chômage à 24 % dans le pays.

Le Parti progressiste a adopté une position pro-européenne lors de sa création en 2008, date à laquelle il a décidé de se séparer du Parti radical serbe nationaliste. Il doit donc encore prouver son engagement envers l'intégration européenne et les normes démocratiques. Le dirigeant historique du Parti parti radical, Vojislav Šešelj, est actuellement poursuivi pour crime de guerre à La Haye.

Résultats officiels le 10 mai

Les résultats définitifs des élections présidentielles et législatives seront annoncés dans la soirée du 10 mai prochain. Les négociations pour la formation du parlement seront lancées à cette occasion. La Commission électorale confiera les différents mandats aux candidats en fonction de l'ordre dans lequel ils apparaissent sur leur ticket.

Selon les premiers résultats des élections législatives basés sur 7,46 % des bureaux de vote, la coalition « Faisons avancer la Serbie », dirigée par le Parti progressiste serbe, a remporté 24,17 % des voix, suivie par la coalition « Le choix d'une Serbie meilleure » menée par le Parti démocrate avec 21,29 %.

La coalition qui rassemble le parti socialiste serbe, le Parti des retraités unis de Serbie et le parti Serbie unie a récolté 16,65 % des suffrages, le Parti démocratique de Serbie 7,24 %, le mouvement des Régions unies de Serbie 7,08 %, la coalition « Volte-face » dirigée par le Parti libéral-démocrate 4,94 %, le Parti radical serbe 4,36 % et le mouvement Dveri 3,19 %.

Le Parti socialiste (SPS) arrivé en troisième position, anciennement dirigé par M. Milošević, devrait choisir les membres du futur gouvernement serbe de coalition. Il devrait choisir le Parti démocrate, selon les experts.

Liens externes: 
Publicité