Gaz de schiste : les démarches de 14 pays européens

  
Disclaimer: all opinions in this column reflect the views of the author(s), not of EurActiv.com PLC.

L'importance des enjeux soulevés par la découverte du gaz de schiste mérite un débat approfondi, selon l'Institut Thomas More. Le think tank dresse un état des lieux de 14 législations européennes sur les gaz non conventionnels.

C’est peu dire que la question du gaz non-conventionnel, et donc du gaz de schiste, fait débat dans les pays européens !

Inquiétudes environnementales et promesses d’une énergie à bas coût rivalisent parfois jusqu’à la caricature… Pourtant chaque situation est différente et les pays européens n’en sont pas tous au même point de maturité, loin s’en faut.

Ainsi, alors que les autorités françaises, par exemple, envoient des signaux contradictoires tout en maintenant une opposition de principe, d'autres pays, comme la Pologne, s'engagent, avec prudence mais détermination, sur la voie de l'exploration et de l'exploitation d'une ressource potentiellement riche d'avenir.

Fin novembre 2012, le Parlement européen a, de son côté, rejeté un amendement proposant d’interdire la fracturation hydraulique dans l’Union européenne. Faire le point sur les éléments tangibles de ce débat et contribuer à un débat plus serein et objectif, telle est l'ambition de cette présente note.

Lire la suite

 

Publicité

Partenaires de contenu