Les industries craignent la réduction du budget européen de la recherche

  

Créer de la croissance et des emplois nécessite de soutenir les budgets européens de la recherche et de l'innovation. Pour les industriels, l'effort actuel n'est pas suffisant.

La recherche et l'innovation ne peuvent pas faire les frais de réductions budgétaires en ces temps de crise économique et de chômage. Tel est le message de la commissaire à la Recherche Máire Geoghegan-Quinn, du Parlement et d'industriels européens. 

Les Etats se réunissent les 7 et 8 février pour décider du budget de l'UE pour 2014-2020. 

La Commission a proposé d'affecter 80 milliards d'euros au programme Horizon 2020, mais l'enveloppe pourrait être davantage réduite, a rappelé Máire Geoghehan-Quinn devant le Parlement européen, le 16 janvier.

Sur la période 2007-2013, le 7ème programme-cadre de recherche avait été abondé de 50 milliards d'euros. L'augmentation proposée pour le budget à venir est cependant insuffisante, estiment les industriels. 

Dans un communiqué conjoint, la fédération des industries allemandes et la Confédération générale de l'industrie italienne estiment que le financement de la recherche et de l'innovation devrait atteindre 8% du budget européen. Les Etats devraient investir au moins 3% de leur PIB, afin que l'Europe soit compétitive dans "l'arène globale", ajoutent-ils. 

Le leadership européen dans l'aérospatial et les industries "propres" est notamment en jeu. 

Lire la suite sur Euractiv.com

 
Publicité