Chevron suspend l'exploration du gaz de schiste en Roumanie

  
Manifestation contre le gaz de schiste en Roumanie [Shutterstock]

La multinationale énergétique américaine Chevron a suspendu ses activités d'exploration du gaz de schiste en Roumanie, annonçant que sa seule activité pour les 12 prochains mois serait de collecter des données sismiques et de rassurer les citoyens et les décideurs politiques sur les risques encourus.

Chevron, la quatrième plus grande société américaine et la deuxième parmi les six géants du pétrole, a annoncé le 2 avril qu'elle cessait ses activités d'exploration et d'extraction du gaz de schiste en Roumanie en raison des inquiétudes exprimées quant à la pratique de la fracturation hydraulique.

Selon la presse roumaine, cette décision fait suite à des manifestations dans le pays et surtout dans les villes de Vama Veche et de Două Mai au sud-est de la Roumanie où les opérations d'exploration devaient être menées.

De nombreux citoyens et militants pour l'environnement ont demandé aux autorités roumaines de revenir sur la convention de concession signée avec Chevron et entrée en vigueur le 28 mars dernier.

Chevron s'est vu barrer la route de l'autre côté de la frontière également, en Bulgarie, où le parlement a adopté une interdiction sur les activités de forage ciblant le gaz de schiste en janvier, suite à des manifestations sans précédent.

« Nous comprenons les inquiétudes exprimées en Roumanie. Nous pensons que si nous fournissons des informations factuelles sur la manière dont fonctionnent ces technologies, les Roumains comprendront que ce gaz naturel est une source d'énergie propre qui peut être produite de manière sûre et responsable », a déclaré Tom Holst, le directeur de Chevron en Roumanie, cité dans la presse.

Chevron a donc décidé de poursuivre les études sismiques prévues en 2012 tout en se concentrant sur la manière de « véhiculer des informations factuelles visant à rassurer les citoyens et les décideurs roumains qui s'inquiètent quant aux risques de l'exploration du gaz naturel issu du schiste ».

L'entreprise a annoncé que les résultats positifs de ses recherches sismiques pourraient donner lieu à des forages standards, des techniques employées dans les activités gazières et pétrolières conventionnelles.

« La Roumanie produit du gaz naturel et du pétrole depuis de nombreuses années. Les mêmes techniques seront utilisées pour déterminer si le pays pourrait réduire de manière significative ses importations de gaz naturel », a ajouté M. Holst.

Chevron a annoncé qu'elle était sur le point d'obtenir un permis pour un puits d'exploration conventionnel en 2012 dans la région de Vaslui qui borde la Moldavie.

Liens externes: 
Publicité

Partenaires de contenu