Énergie renouvelable : le Parlement n’approuve pas d’objectif ambitieux pour 2030

-A +A
Wind turbines on a wintry field. Germany., December 2010. [BlueRidgeKitties/Flickr]

Le Parlement européen a approuvé hier (21 mai) une résolution non contraignante sur une part obligatoire d’énergies renouvelables à l’échelle européenne d’ici 2030. Il n’est cependant pas parvenu à fixer l’objectif dans la fourchette des 40-45%.

 

Selon la résolution, l'UE devrait tenter d'atteindre une plus grande part d'énergies renouvelables dans le bouquet énergétique global que l'hypothèse de travail actuelle de 30 % de la Commission européenne. Ce texte a été adopté par une faible majorité (339 contre 336 et 19 abstentions).

Une proposition d'objectif fixé entre 40 et 45 % a en revanche échoué, avec 365 voix contre et 284 pour.

« Un point de départ »

« Cette résolution est un point de départ vers d'autres débats », a déclaré l'eurodéputé allemand Herbert Reul (PPE), le rapporteur sur la résolution au Parlement.

« Le soutien à l'énergie renouvelable doit être vu dans une perspective européenne. Nous devons discuter du visage que va prendre notre politique climatique après 2020 », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Les eurodéputés affirment qu'il est indispensable d'avancer dans le débat sur un système européen approprié de soutien aux énergies renouvelables après 2020. Une stratégie intégrée à long terme pour la promotion de ces énergies à l'échelle de l'UE devrait tenir compte de la grande variété de programmes de soutien actuellement en place dans les États membres ainsi que des différences régionales et géographiques, peut-on lire dans la résolution.

L'eurodéputée irlandaise Jill Evans (Verts/ALE) a indiqué au nom des partisans d'un objectif ambitieux pour les énergies renouvelables qu'elle était déçue du texte adopté. « Je déplore que le Parlement européen ne soit pas parvenu à fixer des objectifs plus ambitieux et contraignants. La fourniture d'énergie à partir de 40-45 % de sources d'énergie renouvelable d'ici 2030 est parfaitement possible et nous devrions viser plus loin », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

L'eurodéputée espère que la Commission européenne prendra en compte des objectifs plus ambitieux en matière d'énergies renouvelables dans ses propositions sur le climat et l'énergie. Selon l'hypothèse de travail actuelle de l'exécutif européen, la part d'énergies renouvelables en 2030 devrait être de 30 %.

Prochaines étapes: 
  • D'ici la fin 2013 : une communication de l'UE relative aux objectifs en 2030 devrait être publiée
  • 2014 : examen des progrès en vue d'atteindre des objectifs sur l'efficacité énergétique en 2020
  • Mai 2014 : les États membres de l'UE doivent préparer des programmes pour que leurs entreprises énergétiques réalisent 1,5 % d'économies d'énergie par an
  • 2014, 2016 : la Commission européenne révisera la directive
  • 2020 : date butoir pour que les États membres respectent l'objectif volontaire de 20 % d'efficacité énergétique
Liens externes: 

Institutions européennes

Publicité