L’Italie rejette le nucléaire mais pas la recherche

-A +A

 

Les Italiens restent opposés à l'exploitation des centrales nucléaires existantes, mais cela ne signifie pas que les études et la recherche sur l’énergie atomique doivent être abandonnées, a déclaré le ministre de l’environnement, Corrado Clini. Lors d’un entretien exclusif accordé à EurActiv Italie, M. Clini s’est exprimé sur d’autres questions relatives à la politique environnementale de l’UE et à sa coopération avec le Brésil dans le cadre du sommet de la Terre Rio+20.

Publicité