L'efficacité énergétique, talon d’Achille de l'Europe

  

L'Europe est sur le point d'atteindre ses objectifs 2020 en matière d'énergie renouvelable et de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Mais seuls quatre États membres avancent en matière d’efficacité énergétique.

L'Agence européenne pour l'environnement (AEE)  a scruté les progrès de l'UE vers les objectifs pour 2020 dans un rapport publié le 9 octobre.

Les objectifs « 20-20-20 » comprennent la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 20 %, l'utilisation d’énergie provenant de sources renouvelables à hauteur de 20 %, et l’augmentation de 20 % de l’efficacité énergétique dans l'UE.

Le premier objectif sera probablement réalisé, car l'Europe a réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 18 % entre 1990 et 2012. « L'Europe est sur le point d'atteindre [cet objectif], huit ans avant 2020 » et pourrait même le dépasser de quatre points de pourcentage, indique l'AEE.

Les 15 États membres de l'UE qui ont rejoint l'UE avant 2004 font encore mieux. Ils dépassent les objectifs du protocole de Kyoto de 5,5 % en moyenne, peut-on lire dans le rapport.

Le deuxième objectif est également sur la bonne voie. Les énergies renouvelables représentaient 13 % de la consommation d'énergie en 2011. Ce pourcentage devrait atteindre de justesse 20 % en 2020.

Le troisième objectif se révèle toutefois problématique. L'AEE exhorte les États membres à agir rapidement pour redresser la barre.

La complexité du paysage à l’échelle nationale

L'AEE détaille la situation dans les États membres. Aucun pays ne semble à même de respecter les trois objectifs simultanément. Mais aucun n'est à la traîne dans les trois objectifs non plus.

Hans Bruyninckx, le directeur exécutif de l'AEE, a déclaré : « pour atteindre les réductions des émissions exigées par la science, les États membres doivent s'assurer qu'ils n'effectuent pas aujourd’hui des choix qui entraveront un avenir sobre en carbone. »

Selon une évaluation générale, la Belgique, l'Espagne, l'Estonie et Malte ont enregistré le moins de progrès.

L'Autriche, la Belgique, l'Espagne, la Finlande, l'Irlande et le Luxembourg devront intensifier leurs efforts pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Même si des mesures politiques sont en préparation, ces pays ne devraient pas atteindre l'objectif de réduction du CO2.

La Belgique, la France, la Lettonie, Malte, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, ont aussi raté leurs objectifs dans le domaine des sources d'énergie renouvelable pour 2011-2012.

L'efficacité énergétique reste le domaine principal dans lequel les États membres devraient aller plus loin.

Quatre pays sont à la traîne en termes d'initiatives politiques en raison d'une application insuffisante et des conséquences de la crise économique, selon l'AEE.

EurActiv a indiqué le 9 octobre que le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, appelait à une stratégie sur l'efficacité énergétique du parc immobilier européen. Ce secteur nécessite une attention particulière si l'UE veut remplir ses objectifs. Lors d’un discours inhabituellement direct, M. Van Rompuy a expliqué que cette stratégie permettrait de créer deux millions d'emplois dans l'UE.

Dans le budget à long terme de l'UE, le cadre financier pluriannuel (CFP) pour 2014-2020, les fonds disponibles pour l'efficacité énergétique des bâtiments seront doublés pour atteindre 23 milliards d'euros.

Réactions: 

Connie Hedegaard, la commissaire européenne à l'action pour le climat, indique dans un communiqué :  « L'UE a réduit ses émissions de manière significative depuis 1990 tout en développant son économie. Cela démontre encore plus que la politique climatique peut être mise en œuvre en stimulant les emplois et la croissance. Notre objectif de réduction de 20 % [des émissions] pour 2020 est également à portée de mains grâce à notre législation sur le climat et l'énergie. Grâce à d'autres politiques, nous sommes actuellement sur le point de dépasser cet objectif. »

Prochaines étapes: 
  • 2014 : l'UE s'est engagée à évaluer les progrès vers les objectifs d'efficacité énergétique pour 2020
  • 2016 : la Commission européenne devrait réviser la directive sur l'efficacité énergétique
  • 2020 : date butoir avant laquelle les États membres de l'UE doivent respecter l'obligation de réduire de 20 % leur production énergétique par rapport aux niveaux de 2005
Liens externes: 

Union européenne

Publicité