Bruxelles lance un programme pilote de « Corps de la Paix » européen

-A +A

La Commission européenne a lancé un programme pilote, le Corps volontaire européen d'aide humanitaire (EVHAC), qui verra près de 100 jeunes hommes et femmes travailler pour différents projets, afin d'apporter leur aide dans des zones sensibles ou frappées par des catastrophes. Ce programme permettra de formuler une proposition européenne officielle l’année prochaine, vouée à créer un programme de volontariat humanitaire permanent.

Cette mesure a été annoncée par la commissaire européenne à l'aide humanitaire, Kristalina Georgieva, lors d'un évènement qui a eu lieu la semaine dernière à Budapest (17 juin).

Le projet pilote, qui coûtera 1 250 000 euros à l'UE, sera mis en œuvre par trois ONG qui jouissent d'une grande expérience dans l'aide internationale : la Croix-Rouge française et les divisions britanniques de Save the Children et de Voluntary Service Overseas.

La commissaire a mis en avant les ressemblances entre ce projet et le fameux « Corps de la Paix » américain, lancé par le président John F. Kennedy. Elle a déclaré à EurActiv que les deux programmes offraient à des jeunes l'opportunité de s'engager et de faire une différence dans des endroits où leurs compétences et leur motivation seront utiles.

Elle a toutefois souligné que les deux programmes comportaient des différences : le Corps de la Paix existe depuis longtemps et a un large éventail d'objectifs, de l'enseignement de l'anglais au travail humanitaire, en passant par l'ingénierie. Le Corps volontaire européen d'aide humanitaire en est à ses débuts et ciblera les programmes d'assistance humanitaire, a-t-elle précisé.

L'Union européenne est désireuse de devenir le premier donateur mondial d'aide humanitaire (voir « Contexte ») et estime que ce programme pourrait « donner un visage humain à l'action de l'UE dans le domaine des opérations humanitaires et accroître notre visibilité dans le monde ».

La responsable des affaires étrangères de l'UE, Catherine Ashton, a essuyé des critiques l'an dernier pour ne pas s'être rendue à Haïti suite au séisme dévastateur qui a tué entre 40 000 et 300 000 personnes. Même si l'UE a versé 330 millions d'euros d'aide au pays, ses efforts ont été largement éclipsés par les images représentant les Américains et autres sauveteurs sur place.

Expérience

Les projets pilotes, d'ampleur relativement modeste, auront pour but d'apporter une expérience et des données qui permettront d'élaborer la version finale de l’EVHAC. La Commission prévoit de rendre ces outils disponibles début 2012.

Une récente note détaille les trois projets qui ont été approuvés et qui devront permettre à la Commission d'acquérir de l'expérience dans divers domaines : la Croix-Rouge française formera et déploiera 21 jeunes « qualifiés, mais inexpérimentés » durant six mois, alors que Volunteer Overseas UK prendra en charge 40 « volontaires experts ». Cette dernière, selon la note, a pour but de « développer les meilleures pratiques » pour la sélection, la gestion et la formation des volontaires.

Certaines possibilités ont été évoquées dans une communication officielle de la Commission, publiée en novembre dernier, s'agissant de la future orientation du Corps européen.

Ces possibilités vont de la création d'un « dispositif de certification européen » pour aider les ONG à identifier et à recruter des volontaires qualifiés à un « programme de volontaires à part entière, comprenant la sélection, la formation, l'affectation et le déploiement de volontaires ».

La Commission a cependant souligné que ce dernier exigerait un « examen attentif […] même si sa mise en œuvre opérationnelle ne poserait pas de problèmes insurmontables ».

Comme il est de coutume, l'exécutif européen consulte les ONG et les autres parties prenantes au cours du processus de prise de décision. Toutefois, suivant l’air du temps, Mme Georgieva a également annoncé sur son blog qu'elle serait sur Facebook demain (22 juin) pour discuter de ce nouveau Corps volontaire, qu'elle a qualifié de « l'un de nos projets les plus intéressants à la Commission ».

Réactions: 

 

Prochaines étapes: 
  • 2011 :mise en œuvre de la première vague de projets pilotes et évaluation. Consultation publique continue avec les ONG et les parties prenantes.
  • 2012 :deuxième appel à proposition pour les programmes pilotes.
  • Premier semestre 2012 :proposition législative pour la version finale du Corps volontaire européen d'aide humanitaire.
Liens externes: 
Publicité