L'Europe salue la mémoire de celui qui vainquit l'apartheid

-A +A

Nelson Mandela est décédé le 5 décembre. Les responsables politiques européens rendent hommage à ce grand défenseur des droits de l’Homme.

L'ancien président sud-africain Nelson Mandela s'est éteint paisiblement jeudi à son domicile de Johannesburg des suites d'une longue infection pulmonaire, a annoncé le 5 décembre l'actuel chef de l'État, Jacob Zuma, dans une allocution télévisée.

Après avoir été le prisonnier politique le plus célèbre de son temps, « Madiba », qui était âgé de 95 ans, a fait passer l'Afrique du Sud de l'apartheid aux promesses de la démocratie en symbolisant la paix et la réconciliation puis la lutte pour une justice universelle.

« Amis Sud-Africains, notre bien-aimé Nelson Rohlihla Mandela, président fondateur de notre nation démocratique, est parti », a déclaré Jacob Zuma.

« Notre peuple a perdu un père. Si nous savions que ce jour viendrait, rien ne peut apaiser notre sentiment de perte profond et durable. Son infatigable combat pour la liberté lui a valu le respect du monde. Son humilité, sa passion et son humanité lui ont valu l'amour », a-t-il poursuivi, annonçant des obsèques nationales et ordonnant la mise en berne des drapeaux.

Réactions: 

François Hollande, président français a déclaré : Nelson Mandela «était déjà entré dans l’Histoire de son vivant. Mort, il prend place dans la conscience universelle ».

Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères, a fait part dans un communiqué : « L’accrochage du portrait de Nelson Mandela sur le Ministère des Affaires étrangères se veut un hommage à ce serviteur très exceptionnel de la paix et de la fraternité, qui sont aussi les valeurs de la France. »

Joseph Daul, le président du groupe PPE au Parlement européen a affirmé : « La planète entière est en deuil aujourd’hui. C’est une icône d’humanité que nous avons perdue. Pour nous tous, toutes origines et croyances confondues, Nelson Mandela était un modèle.  Il incarnait, au plus haut degré, les valeurs de pardon, de courage et de responsabilité. Au nom de l'ensemble des membres du Groupe PPE, j’aimerais exprimer toute mon admiration pour les idéaux d’humanité et d’humilité que Nelson Mandela incarne à travers le monde. »

David Cameron, premier ministre britannique a déclaré : « Une grande lumière s'est éteinte dans le monde ».

Angela Merkel, chancelière allemande a estimé que le nom de Nelson Mandela restera « pour toujours lié au combat contre l'oppression ».

Enda Kenny, premier ministre de l'Irlande a déclaré : « Le nom de Mandela a fait bouger notre conscience et nos coeurs. »

La reine Elizabeth II s'est dite vendredi « profondément attristée » par la mort de Mandela. « Il a travaillé sans relâche pour le bien de son pays. Son héritage est l'Afrique du Sud pacifiée d'aujourd'hui », a indiqué un communiqué du palais de Buckingham.

Tony Blair, ancien premier ministre britannique a dit : « Avec sa dignité, sa grâce et la qualité de son pardon, il a rendu partout le racisme non seulement immoral, mais stupide ».

Vladimir Poutine, le président russe a déclaré que Nelson Mandela était l’un des hommes politiques « éminents de notre époque ».

Abdou Diouf, secrétaire général de la Francophonie l’a qualifié d’« homme exceptionnel » qui « incarnait les plus belles qualités humaines ».

Cindy Léoni, présidente de SOS Racisme, a indiqué dans un communiqué :

« Par son engagement sans faille, son exigence de tous les instants », Nelson Mandela « rejoint aujourd'hui les grandes figures du combat universel pour l'égalité ».

Patrick Lozès, l'ancien président du Conseil représentatif des associations noires (Cran) indique : « L'Afrique du Sud de Nelson Mandela nous a transmis des enseignements mémorables » « C'est une perte immense », ajoute-t-il avant d'inviter la France à « s'inspirer de ces exemples en particulier et du message de Nelson Mandela en général ».

Jonathan Hayoun, président de l'organisation de l’Union des étudiants juifs de France a également salué « la mémoire d'une grande figure de la lutte antiraciste ». « Nelson Mandela restera à jamais un modèle pour tous les militants antiracistes ».

Publicité