Dominique Moïsi : L'UE doit prendre position sur la controverse relative aux Roms

-A +A

La Commission européenne a été remarquablement silencieuse sur le traitement des Roms par la France et l'Italie, a confié Dominique Moïsi, fondateur et conseiller à l'IFRI (Insitut français des relations internationales) à EurActiv dans un entretien exclusif.

Dominique Moïsi est également membre du Groupr Bildeberg, le rassemblement annuel et informel qui alimente les controverses depuis 1954.

Il s'est confié au rédacteur d'EurActiv Georgi Gotev.

 

Pour lire l'article qui correspond à cet entretien, cliquez ici.

 

Publicité