La Commission cherche des solutions pour sécuriser l'accès aux matières premières

-A +A

Bruxelles lance un "Partenariat européen de l'innovation" afin d'inciter et de coordonner des investissements dans l'exploitation des mines et le recyclage.

L'UE cherche des solutions pour pallier la raréfaction des matières premières. La Commission européenne a lancé, mardi 12 février, un "partenariat européen de l'innovation". 

Les institutions européennes, les Etats, les industriels et les ONG vont travailler ensemble pour renforcer l'autonomie de l'UE dans l'accès aux matières premières stratégiques, alors que les marchés internationaux font preuve d'une grande volatilité. 

Concrètement, le partenariat doit permettre, d'ici 2020, d'inciter et de coordonner différents investissements dans l'exploitation des mines et un recyclage plus efficaces, tout en respectant l'environnement et l'usage soutenable des ressources. 

Il s'agit aussi de développer la coopération dans la recherche et développement entre les Etats. Enfin, le partenariat cible les accords internationaux entre l’UE et les pays tiers pour un accès aux métaux stratégiques à des prix raisonnables. 

Selon la Commission, les projets pourront être financés par la politique régionale ou les fonds alloués à la recherche. Un plan action sera finalisé en octobre 2013.  

Publicité