La Commission a proposé d’harmoniser les taxes minimales sur les produits du tabac afin d’atténuer les différences de prix considérables au sein  de l’UE. Ces augmentations visent également à lutter contre la contrebande et à dissuader les fumeurs.