La stratégie numérique : connecter l'UE

-A +A

L'Internet à haut débit pour tous, y compris sur les téléphones portables, et des tarifs moins élevés représentent les principaux éléments de la stratégie numérique de la Commission, un plan étalé sur cinq ans visant à assurer une meilleure connectivité pour les citoyens et les entreprises de l'UE.

Onglets horizontaux

Vue d'ensemble

La stratégie numérique a pour objectif de procurer des avantages aux consommateurs et aux entreprises grâce à des connexions Internet rapides et à des applications interopérables.

Le projet de la Commission européenne, dévoilé en mai 2010, consiste à fournir un accès à l'Internet haut débit à tous les citoyens à l'horizon 2013, avec un Internet beaucoup plus rapide (30 Mbps ou plus) pour tous d'ici 2020. En attendant, la Commission espère qu'au moins la moitié des ménages bénéficiera d'une connexion Internet supérieure à 100 Mbps.

Afin de souligner l'importance des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans la relance de la compétitivité de l'UE, Neelie Kroes a été nommée au poste de commissaire chargée de la stratégie numérique en février 2010.

Voici un résumé des principaux éléments de cet ambitieux projet sur cinq ans :

  • Créer un nouveau marché unique pour abolir toutes les barrières qui demeurent s'agissant des licences et du commerce transfrontaliers, simplifier l'affranchissement des droits d'auteur, progresser dans le développement de l'espace de paiement unique de l'UE, faciliter l'allocation du spectre à de nouveaux services comme les applications mobiles.  
  • Améliorer la normalisation des TIC et l'interopérabilité en révisant le cadre d'interopérabilité européen.  
  • Améliorer la confiance et la sécurité pour combattre la cybercriminalité et l'exploitation sexuelle. Révision du cadre applicable en matière de protection des données pour protéger les droits des consommateurs.  
  • Accroître l'accès à une connexion à l'Internet rapide et contribuer au lancement de réseaux fixes et sans fil.  
  • Relancer la recherche et l'innovation  en augmentant le budget TIC et R&D de 20% chaque année.
  • Elever le niveau de la culture numérique en promouvant les initiatives « compétences électroniques ».
  • Investir dans les technologies intelligentes afin de réduire la consommation d'énergie et d'aider les citoyens âgés, entre autres.
Publicité