La nature fragmentée du marché unique numérique de l’UE empêche de nombreuses petites entreprises de profiter des avantages d’Internet et des TIC, écrivent Ann Mettler et  Sylwia Stępień.