L'UE et les opinions publiques : je t'aime, moi non plus ?

  

Cette étude de Salvatore Signorelli, publiée par le think tank Notre Europe, met en lumière l’attention portée par l’Union européenne aux attentes de ses citoyens, que symbolisent les enquêtes « Eurobaromètres ».

Cette étude analyse la façon dont les institutions communautaires « entrent en relation » avec l’opinion publique mesurée à l’échelle européenne.

L’idée n’est pas de s’interroger sur l’existence d’une opinion publique européenne – vaste débat qui demeure ouvert et qui probablement le demeurera jusqu’à ce que des acteurs aient « intérêt » à la faire exister en la faisant « parler » pour s’en réclamer – mais plutôt de faire un compte rendu de ce que les institutions communautaires font, et pourquoi elles le font, à savoir des enquêtes d’opinion transnationales, à l’échelle des 27 pays qui composent aujourd’hui l’UE. 

Lire la suite

 

Rubriques: 
Publicité