Résultats complets des élections italiennes

-A +A

Le comptage des votes est maintenant terminé en Italie. La nouvelle configuration rend le pays ingouvernable.

Le système électoral italien impose au gouvernement de disposer de la majorité à la Chambre et au Sénat. A A l'issue du scrutin des élections législatives des 24 et 25 février, cette condition n'est pas remplie.

Le score très élevé de la liste de l'ancien comique anti-système Giusepee Piero Grillo trouble le jeu. Pour gouverner, la coalition de centre-gauche de Pier Luigi Bersani devrait s'allier avec la coalition conservatrice de Silvio Berlusconi, ce qui est peu probable. 

Le pays, tout comme l'Europe, est dans l'expectative. 

Les résultats sont disponibles sur le site du ministère de l'Intérieur. 

Chambre (assemblée nationale)

Coalition de centre gauche de Pier Luigi Bersani : 29,54% (340 sièges)

  • Parti démocrate (PD, social démocrate): 25,4% (292 sièges)
  • Gauche, écologie et liberté (SEL, gauche radicale): 3,2% (37 sièges)
  • Centre démocrate: 0,5% (6 sièges)
  • Parti populaire du Tyrol du Sud (SVP, conservateur et régionaliste): 0,4% (5 sièges)

Coalition de droite de Silvio Berlusconi : 29,18% (124 sièges)

  • Peuple de la Liberté (PdL, conservateur): 21,6% (97 sièges)
  • Ligue du Nord (LN, extrême droite, régionaliste): 4,1% (18 sièges)
  • Frères d'Italie (issu d'une scission du PdL): 1,95% (9 sièges)
  • Les autres formations de la coalition n'ont pas obtenu suffisamment de votes pour prétendre à un siège. 

Mouvement 5 étoiles de Giuseppe Piero Grillo : 25,55% (108 sièges)

Coalition de centre droit de Mario Monti : 10,56% (45 sièges)

  • Choix civique avec Mario Monti pour l'Italie: 8,3% (37 sièges)
  • Union du Centre (UDC): 1,8% (8 sièges)
  • Futur et Liberté (FIL): 0,46% (0 siège)

Révolution civile d'Antonio Ingroia (centre gauche) : 2,24% (0 siège). 

Agir pour arrêter le déclin (libéraux): 1,1% (0 siège)

Sénat (315 sièges)

Coalition de droite de Silvio Berlusconi : 30,72% (116 sièges)

  • Peuple de la Liberté (PdL, conservateur): 22,3% (98 sièges)
  • Ligue du Nord (LN, extrême droite, régionaliste): 4,33% (17 sièges)
  • Frères d'Italie (issu d'une scission du PdL): 1,92% (0 siège)
  • Le Grand Sud (autonomistes): 0,39% (1 siège)
  • Les autres formations de la coalition n'ont pas obtenu suffisamment de votes pour prétendre à un siège. 

Coalition de centre gauche de Pier Luigi Bersani : 31,63% (113 sièges)

  • Parti démocrate (PD, social démocrate): 27,43% (105 sièges)
  • Gauche, écologie et liberté (SEL, gauche radicale): 3% (7 sièges)
  • Centre démocrate: 0,53% (0 siège)
  • Le mégaphone - Liste Crocetta: 0,45% (1 siège)
  • Parti socialiste italien : 0,18% (0 siège)
  • Moderati : 0,04% (0 siège)

Mouvement 5 étoiles de Giuseppe Piero Grillo : 23,79% (54 sièges)

Coalition de centre droit de Mario Monti : 9,13% (18 sièges)

Révolution civile d'Antonio Ingroia (centre gauche) : 1,79% (0 siège). 

Agir pour arrêter le déclin (libéraux): 0,90% (0 siège)

Les autres listes n'ont pas obtenu suffisamment de voix pour prétendre à un siège. 

Rubriques: 
Publicité