Le budget européen de nouveau rétréci ?

  

Une cure d'amaigrissement supplémentaire de l'ordre de 25 milliards d'euros pourrait être proposée.

A quelques semaines du sommet européen des 7 et 8 février, Herman Van Rompuy fait de nouvelles tentatives pour augmenter les chances d’obtenir un accord.

Selon des informations obtenues par Europolitique, qui cite une source gouvernementale, le président du Conseil européen pourrait amputer le budget global 2014-2020 de 25 milliards d’euros. A l’issue des négociations de novembre, celui-ci avait déjà été considérablement allégé, passant de 1091 milliards d’euros à 1010 milliards.

Selon le quotidien spécialisé, les nouvelles coupes épargneraient les deux principaux postes de dépenses que sont la politique de cohésion et la politique agricole, qui seraient au contraire renforcées de 5 milliards d’euros chacune.

Une cure d’amaigrissement à hauteur de 20 milliards d’euros serait infligée à la recherche (Horizon 2020) ou encore les infrastructures (transports, énergie et télécommunication). Les dépenses administratives, la politique extérieure ou encore le fonds européen de développement supporteraient les autres réductions.

Publicité