Préavis de grève à Bruxelles

  

Pour protester contre les probables coupes dans le budget de fonctionnement de l’UE, les syndicats du Conseil européen appellent à cesser le travail le 5 février, deux jours avant le sommet sur le budget.

Deux jours avant le sommet européen consacré au budget de l’UE pour 2014-2020 (7 et 8 février), les fonctionnaires du Conseil européen seront en grève.

Un préavis pour le 5 février a été déposé par les différentes organisations de travailleurs : la Fédération de la fonction publique européenne, Renouveau démocratie Conseil et Union syndicale.

 

Les syndicats redoutent les conclusions des négociations budgétaires. Ils rappellent « que certains Etats membres ont publiquement annoncé leur ambition de réaliser (…) des économies allant jusqu’à 15 milliards » sur les frais de fonctionnement de l’UE. Le Premier ministre britannique en a fait l'un de ses chevaux de bataille. 

Pour les organisations de fonctionnaires, de telles coupes mettraient en danger le bon fonctionnement des institutions de l’Union ainsi que le maintien « d’une fonction publique compétente, indépendante et permanente ».

Elles ont aussi décidé une action « grève des heures supplémentaires » à partir du 30 janvier « jusqu’à nouvel ordre ».

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, proposait d’octroyer 62 milliards d’euros aux administrations de l’UE pour la période 2014-2020 (contre 56 entre 2007 et 2013). Une somme qui représente environ 6% des dépenses communautaires.

Lors du précédent sommet, les 22 et 23 novembre, l’enveloppe avait été préservée. 

Rubriques: 
Publicité