La Bulgarie et la Roumanie sous pression

-A +A

Bruxelles exerce de très fortes pressions sur la Bulgarie et la Roumanie pour qu'elles mettent leur législation nationale à niveau et en améliore l'application. La Commission leur accorde un an pour présenter des « propositions appropriées ». Le rapport de cette année sur la Roumanie pourrait bien augurer d'une bonne nouvelle pour Bucarest mais d'une grande humiliation pour Sofia.

 

Publicité