Les médicaments dans les marchés émergeants

-A +A

Les économies à croissance rapide telles la Chine et l’Inde pourraient fournir de nouveaux marchés lucratifs pour l’industrie pharmaceutique de l’Europe, cependant les nations émergeantes investissent fortement dans leurs propres secteurs pharmaceutiques et sont prêtes à défier la dominance occidentale sur le marché des soins de santé.

Onglets horizontaux

Vue d'ensemble

Le secteur pharmaceutique de l’Europe pense depuis longtemps au potentiel des marchés émergents, et de nouveaux accords de libre échange pourraient permettre d'augmenter les exportations vers les populations à croissance rapide où les gens vivent désormais plus longtemps et deviennent relativement plus riches.

Les fabricants européens de médicaments se tournent vers l’Asie pour des nouveaux marchés afin de vendre des produits existants mais aussi pour développer des médicaments soignant des maladies moins courantes dans le monde développé. Certaines estimations suggèrent que les pays émergents pourraient compter jusqu’à 25% des futurs revenus pharmaceutiques.

Toutefois, les secteurs pharmaceutiques et de biotechnologies autochtones dans les nations émergentes ont l’air prêts à renverser la situation. Non seulement elles tiennent à produire des médicaments pour leurs propres peuples, mais il semblerait que désormais les grands noms des futures innovations pharmaceutiques viendront de l’Asie.

Lorsque l’entreprise chinoise BGI est devenue le leader mondial dans le séquençage des gènes plus tôt cette année, cela n’a fait que confirmer ce que les analystes prévoyaient depuis un certain temps : les puissances mondiales émergentes sont en pole position dans le développement des médicaments et des diagnostiques du futur.

Les experts pensent que les infrastructures de recherche « à haut débit » seront la clé de l’innovation dans le secteur de la santé, en particulier en ce qui concerne les diagnostiques (et prévisions) des maladies et le développement de médicaments personnalisés.

Il y a dix ans, le séquençage de gènes était un processus lent et laborieux. A présent, avec l’aide des avancées technologiques et d’une armée de techniciens, les petits des hautes technologies pourront devancer les leaders du marché d’ici quelques années. Dans un monde où la taille compte, la Chine, l’Inde, la Brésil, la Russie, la Turquie et l’Indonésie ont la capacité de laisser l’Europe derrière eux.

En dépit du rythme rapide des progrès, une multitude d’obstacles persistent pour les économies du nouveau monde, notamment des systèmes éducatifs historiquement faibles, des déficits d’infrastructure, et la bataille en cours contre les médicaments de contrefaçon.

Publicité