EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

29/07/2016

Le tweet pro-TTIP qui indigne l’Allemagne

Affaires publiques

Le tweet pro-TTIP qui indigne l’Allemagne

TTIP protest [Corporate Europe Observatory]

L’ambassade américaine de Berlin a annoncé sur Twitter qu’elle proposait jusqu’à 20.000 dollars à tout projet pro-TTIP. Une initiative qui provoque l’indignation outre-Rhin.

Le Partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement (TTIP) n’irrite pas qu’en France. Ce partenariat, censé générer croissance et emploi selon ses défenseurs, est une source d’inquiétude pour un nombre croissant d’Européens.

De nombreux acteurs de la société civile craignent que les clauses favorables aux investisseurs permettent aux multinationales de détricoter la législation européenne si elles se considèrent lésées dans leur recherche de profit. L’ambassade américaine à Berlin en a fait les frais, en déclenchant un tollé en Allemagne avec un simple

Contexte

Les négociations entre les États-Unis et l'Union européenne sur le partenariat transatlantique pour le commerce et l'investissement (TTIP) ont débuté en juillet 2013.

Si un accord est conclu, il concernerait plus de 40 % du PIB mondial et représenterait les plus grandes parts commerciales et d'investissement direct étranger. Les échanges commerciaux entre les deux continents sont déjà les plus importants au monde. Le commerce des biens et services équivaut à 2 milliards d'euros.

Cet accord pourrait faire économiser des millions d'euros aux entreprises et créer des centaines de milliers d'emplois. Un ménage européen moyen pourrait économiser chaque année 545 euros et le PIB de notre économie grimperait d’environ 0,5 %, si l’accord est complètement mis en œuvre.

Prochaines étapes

  • Fin 2014 : les négociateurs souhaitent trouver un accord sur le texte du TTIP