EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

24/08/2016

Les agriculteurs italiens et britanniques très peu informés sur la PAC

Agriculture & Alimentation

Les agriculteurs italiens et britanniques très peu informés sur la PAC

Seuls 57% des agriculteurs espagnols savent ce qu'est la PAC, selon une étude de l'Eurobaromètre.

[Carlos Magariños/Flickr]

Les agriculteurs espagnols, italiens et britanniques sont ceux qui connaissent le moins la politique agricole commune, selon une enquête de l’Eurobaromètre.

L’enquête de l’Eurobaromètre, publiée par la Commission européenne, révèle que 73 % des Espagnols interrogés ont déclaré n’avoir aucune envie d’en apprendre davantage sur la politique agricole commune (PAC). Seuls 47 % des Italiens se sont dit au courant du programme. Ils sont donc les Européens les moins au courant sur la PAC, suivis par les Espagnols et les Britanniques, où 57 % de la population sait de quoi il s’agit.

>> Lire notre LinksDossier : La PAC, une évolution continue

C’est au contraire en Suède, en Finlande et en Lituanie que les citoyens sont le plus informés sur la question, où 90 % de la population comprend la politique agricole européenne. L’enquête révèle également que les contributions à la PAC sont de plus en plus connues.

 >> Lire : Les jeunes agriculteurs, une espèce en voie de disparition ?

Plus de 80 % des répondants ont déclaré penser que le programme était « assez important ou très important » pour la croissance et l’emploi.

Le commissaire européen à l’agriculture et au développement rural, Phil Hogan, a salué « l’importance croissante donnée par les citoyens à l’agriculture et aux zones rurales » et s’est félicité du fait que « 70 % des Européens estiment que l’UE remplit son rôle en assurant la sécurité de son approvisionnement alimentaire ».

En outre, 96 % des agriculteurs espagnols interrogés ont indiqué être favorables aux fonds européens soutenant les projets agricoles qui luttent contre le réchauffement climatique et protègent l’environnement. En moyenne, 8% des Européens partagent cet avis.

Les deux aspects de la PAC considérés comme « très importants » par les agriculteurs européens sont l’investissement dans les zones agricoles, afin de stimuler la croissance économique et la création d’emplois (47 %) et le renforcement du rôle des agriculteurs dans la chaîne alimentaire (45 %).

>> Lire aussi notre édition spéciale : Le verdissement de la PAC