La COP21 menacée par une grève d’Air France ?

Une grève pendant la COP21 ? Certains syndicats y pensent [Christopher Griner/Flickr]

Depuis plusieurs semaines, l’hypothèse d’une grève pendant la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre circule au sein de l’entreprise. Un article de notre partenaire La Tribune.

Une grève d’Air France pendant la COP21, la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015 ? C’est le bruit qui persiste depuis plusieurs semaines dans les milieux syndicaux d’Air France.

« La direction d’Air France et d’Air France-KLM est au courant de ce risque », indique une source informée. Le gouvernement aussi.

« Le mot grève revient souvent »

« Une grève pendant la COP21 ? Certains y pensent au sein des syndicats au sol contestataires », explique un leader syndical.

« En intersyndicale, le mot grève revient souvent, mais pas trop de la part de la CGT », indique un autre leader, sans préciser que la COP21 est clairement visée. Mais d’autres citent aussi les pilotes, dont certains au bureau du SNPL faisaient déjà partie des acteurs du conflit en 1998 lors de la Coupe du Monde de football organisée en France. « Certains au SNPL ont la COP21 en ligne de mire », explique une source syndicale. « Le SNPL et la CGT ont formé une alliance de circonstance », font valoir plusieurs syndicalistes.

« La grève n’est pas à l’ordre du jour », assure le SNPL

Pour autant, le bureau du SNPL a indiqué, lors du conseil du syndicat qui s’est tenu début octobre, qu’il n’envisageait pas de faire grève.

« Un mouvement de grève pendant la COP21 n’est pas à l’ordre du jour pour l’instant », expliquait en fin de semaine dernière à La Tribune Emmanuel Mistrali, le porte-parole du SNPL Air France. « La grève traduit un constat d’échec », ajoutait-il.

Or, les négociations pour trouver un accord sur des mesures de productivité n’ont pas encore repris.

« Le SNPL a beaucoup à perdre avec une grève. Il n’est pas sûr qu’un elle serait suivie par la base, déjà échaudée par les 15 jours de grève en septembre 2014 », explique un syndicaliste sol.

« Le SNPL est en train de gagner son bras de fer avec la direction. Aucun syndicat n’a intérêt à ce que les résultats d’Air France, qui s’améliorent, soient plombés par un mouvement social comme l’an dernier. Cela pourrait justifier des mesures de restructuration », explique un fin connaisseur de la compagnie. « Je ne crois pas à un mouvement généralisé. Des embrasements ponctuels à droite à gauche peut être », ajoute-t-il.

Coup d’éclat

« Si seuls les personnels au sol se mettaient en grève, il n’y aurait pas d’impact sur le trafic », note un autre syndicaliste, qui n’imagine cependant pas une grève. « Je ne pense pas qu’il y aura une grève, mais il y aura une pression très forte du SNPL et de la CGT », explique un syndicaliste qui, sans aller donc jusqu’à une grève, imagine cependant un gros coup d’éclat pendant la COP21.

Un article de notre partenaire La Tribune. 

Prochaines étapes

  • 30 novembre - 11 décembre 2015 : Conférence des Nations unies sur le Climat (COP) à Paris.