Le Mercosur presse l’UE de dévoiler sa proposition d’accord commercial

Mauricio Macri et Dilma Rousseff [TodoNoticias/Twitter]

La présidente brésilienne, Dilma Rousseff, et son homologue argentin, Mauricio Macri, ont rappelé qu’ils attendaient la proposition de l’UE pour un accord de libre-échange entre l’UE et le Mercosur. Un article de notre partenaire EFE.

Les négociations entre l’UE et le Mercosur ont été finalisées juillet 2014 et les présidents du Brésil et de l’Argentine, qui se sont rencontrés à Brasilia le 4 décembre, estiment que l’UE « présentera sa proposition le plus rapidement possible ». Le Mercosur est prêt à présenter la sienne depuis juillet 2015.

Cette déclaration, publiée par le cabinet présidentiel brésilien, précise qu’une fois l’échange des propositions effectué, une « nouvelle phase définitive » pourrait commencer. Les négociations sont « une priorité » pour l’Argentine et le Brésil, ainsi que leurs « partenaires du Mercosur », lit-on également dans le communiqué. Ces partenaires incluent également l’Uruguay, le Paraguay, la Bolivie et le Venezuela, qui ne participe toutefois pas aux négociations avec l’UE.

Lors d’une conférence de presse commune avec Dilma Rousseff, Mauricio Macri a répété qu’il était important que les offres soient présentées au même moment, et l’UE devrait donc soumettre la sienne le plus rapidement possible.

Intégration agricole

Les deux présidents ont expliqué que la partie la plus sensible des négociations, en cours depuis plusieurs années, serait l’« intégration agricole ».

Si les deux blocs avaient accepté de présenter leurs propositions officielles avant la fin de l’année, aucune date exacte n’avait été fixée.

Le 29 novembre, le secrétaire d’État au Commerce, Jaime García-Legaz, a indiqué lors d’une réunion des ministres à Bruxelles que la « vaste majorité » de l’UE soutenait l’accord, mais que la France s’y opposait, à cause du « manque d’ambition » du Mercosur.

Contexte

Le Mercosur est un groupement d'États d'Amérique du Sud. Ses membres à part entière sont l'Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Paraguay, l'Uruguay et le Venezuela.

L'UE est le premier partenaire commercial du Mercosur, puisqu'elle représentait 20 % du commerce du bloc en 2013, soit 110 milliards d'euros.

Le Mercosur est pour sa part le sixième plus important marché d'exportation pour l'UE (toujours selon les données de 2013).  Les exportations de l'UE dans la région ont augmenté régulièrement ces dernières années, passant de 28 milliards d'euros en 2007 à 57 milliards d'euros en 2013.

Les exportations du Mercosur vers l'UE constituent en des produits agricoles (43 % des exportations totales) et des matières premières (28 %), alors que l'UE exporte principalement des produits manufacturés vers le bloc, notamment des machines et des équipements de transport (46 % des exportations totales) et des produits chimiques (22 %).