EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

03/12/2016

La Bulgarie lorgne le portefeuille de l’écologie à la Commission

Développement durable

La Bulgarie lorgne le portefeuille de l’écologie à la Commission

Jean-Claude Juncker et Boyko Borissov [Council]

Après la démission de la commissaire au budget Kristalina Georgieva, le premier ministre bulgare a annoncé son intention d’obtenir le portefeuille de l’écologie ou du développement régional, arguant des besoins de Sofia dans ces domaines.

Le 28 octobre, Kristalina Georgieva, la commissaire bulgare au budget et aux ressources humaines a annoncé qu’elle quittait la Commission pour rejoindre la Banque mondiale.

Ce départ intervient très rapidement après la tentative malheureuse de la commissaire d’obtenir le poste de secrétaire général de l’ONU.

>> Lire : Le départ de Kristalina Georgieva à la Banque mondiale fragilise la Commission

Depuis la deuxième ville du pays, Plovdiv, le Premier ministre bulgare, Boyko Borissov, a déclaré que Kristalina Georgieva avait complètement rempli ses engagements, étant donné que le budget européen alloué à la Bulgarie a significativement augmenté.

« De 12 milliards d’euros, le budget pour la Bulgarie est passé à 15 milliards les années suivantes. Kristalina Georgieva a donc rempli son rôle sur le budget. À présent, nous avons besoin de quelqu’un dans les sphères de l’écologie ou du développement régional, secteurs dons lesquels nous avons besoin de plus d’aide », a-t-il déclaré.

En réalité, le budget 2013-2020 a été décidé sous la Commission précédente, dirigée par José Manuel Barroso, et Kristalina Gerogieva n’a eu que peu d’influence sur la part bulgare du gâteau, puisqu’elle était alors commissaire à l’aide humanitaire.

Reste à savoir si l’octroi d’un portefeuille en fonction des besoins d’un pays est justifiable. La politique régionale est actuellement dans le giron de Corina Crețu, la commissaire roumaine, et l’environnement dans celui de Karmenu Vella, commissaire maltais, qui s’occupe également des affaires maritimes et de la pêche.

Le Premier ministre semble donc ne pas vouloir proposer de personnalité susceptible reprendre le portefeuille budgétaire. Celui-ci pourrait bien atterrir entre les mains de Günther Oettinger, à la demande d’Angela Merkel, qui voudrait avoir davantage d’influence sur les négociations de Brexit.

>> Lire : Oettinger provoque un tollé avec des commentaires racistes et homophobes

Dans ce cas, Günther Oettinger devra probablement abandonner son poste actuel de commissaire à l’économie numérique. Si la Bulgarie ne propose personne qui puisse reprendre le portefeuille du numérique, Jean-Claude Juncker devra remanier sa Commission.

Les Bulgares s’apprêtent à aller aux urnes pour de nouvelles élections présidentielles, le 6 et 13 novembre. Boyko Borissov a annoncé que si sa candidate, Tsetska Tsacheva, ne l’emportait pas, il démissionnerait. Ce ne sera donc peut-être pas lui qui nominera le prochain commissaire bulgare.

>> Lire : L’ancien commandant de la force aérienne, candidat aux présidentielles bulgares