Corbyn promet de ne pas imposer ses idées au parti travailliste