La Chine éclipse l’UE en atteignant en avance son objectif solaire pour 2020

Parc solaire flottant en Chine [Sungrow]

La Chine a déjà atteint son objectif 2020 d’énergie solaire, avec une capacité de production qui dépasse de loin les 105 GW. L’Europe est loin de dépasser ses propres objectifs.

De nouveaux chiffres publiés par Asia Europe Clean Energy Advisory (AECEA)  révèlent que la Chine a déjà dépassé son objectif 2020 de 105 GW de capacité de production d’énergie solaire, grâce à de nouvelles constructions en juin et juillet lui permettant d’atteindre 112 GW.

En 2018, l’énergie solaire a déjà progressé de 24,4 GW de capacités au premier semestre. La position de l’Empire du Milieu en tant que leader mondial dans le secteur se maintient donc, alors que l’Europe creuse de plus en plus son retard.

Le solaire est en train de dépasser le nucléaire

Le photovoltaïque va bientôt rattraper, voire détrôner la capacité mondiale de production d’énergie nucléaire, selon une nouvelle étude américaine. La hausse de la demande  pourrait faire du solaire la principale source d’énergie d’ici à 2050.

Et la Chine ne prévoit pas de se reposer sur ses lauriers. Les responsables ont récemment revu à la hausse leurs prévisions pour 2017 en termes de nouvelles installations solaires et les chiffres indiquent maintenant qu’au total, le pays pourrait atteindre 45 GW de nouvelles capacités cette année. Soit plus que la capacité totale de l’Allemagne, qui était en 2016 de 41,1 GW.

Les groupes de promotion des renouvelables appellent l’Europe à prendre exemple sur la Chine et à faire tout son possible pour être le numéro un du secteur. L’association SolarPower Europe encourage l’UE à accroître l’objectif 2030 de 27 % d’énergies renouvelables pour le faire passer à 35 %.

Un récent rapport de l’association conclut que seul un objectif de 35 % permettra de maintenir la dynamique pour l’industrie des renouvelables. Et que l’UE aura déjà du mal à atteindre l’objectif de 27 % si les ambitions du bloc ne sont pas revues à la hausse.

Il faut reconnaître que les ambitions de la Chine sont impressionnantes. Le pays peut déjà se vanter de posséder le plus grand parc solaire du monde, d’une superficie de plus de 30 km carrés. Récemment, la Chine a aussi ouvert le plus grand parc solaire flottant du monde, situé sur une ancienne mine de charbon.

Pourtant, une fois la capacité et les projets phares sortis de l’équation, la question de l’énergie en Chine reste un vrai point d’interrogation. Même si le pays a déjà atteint son objectif de 2020, seul 1 % de la demande en énergie est satisfaite grâce à l’énergie solaire. Le charbon est encore maître en son royaume dans le bouquet énergétique.

Et il y a la question des subventions. Les subventions, payées aux entreprises dédiées au solaire pour générer de l’électricité et rendre le marché plus attractif, sont souvent arrivées trop tard, ce qui s’est répercuté sur les résultats financiers de ces entreprises.