EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

24/08/2016

La charge fiscale a augmenté en Europe en 2012

Euro & Finances

La charge fiscale a augmenté en Europe en 2012

(Credit: [chingyunsong]/Shutterstock)

Eurostat a publié lundi 16 juin son rapport annuel sur l’évolution de la fiscalité en 2012 qui relève une hausse générale du taux d’imposition dans l’Union européenne. Bruxelles met en garde en garde les États contre les dérives de la pression fiscale, notamment sur le travail.

Le montant total des impôts et des cotisations sociales a continué de progresser dans l’Union européenne en 2012. C’est ce qu’indique l’édition 2014 du rapport Taxation trends in the European Union publié lundi 16 juin.

Dans le document, l’office européen de statistiques Eurostat et la direction générale «? Fiscalité et Union douanière » de la Commission européenne révèlent que le ratio des recettes fiscales serait passé de 38,8 % du produit intérieur brut (PIB) en 2011 à 39,4 % en 2012. Au sein de la zone euro, le ratio a également augmenté, passant de 39,5 % à 40,4 % du PIB.

Parmi les Etats membres, la Lituanie a affiche la charge fiscale la plus légère avec 27,2 % alors qu’au Danemark, elle culmine à 48,1 % du PIB.

Avec la Belgique (45,4 %), ou encore l’Italie (44,0 %), la France est en haut de la fourchette européenne des pays où la charge fiscale a le plus augmenté en un an. Celle-ci est en effet passée de 43,7 % du PIB à 45,0 %.

A l’avenir, cette tendance ne risque pas de s’inverser puisqu’Eurostat prévoit une nouvelle augmentation des recettes fiscales en pourcentage dans l’Union européenne et au sein de la zone euro pour l’année 2013.?

Le travail, vache à lait fiscale

Si le niveau global de la fiscalité en Europe préoccupe la Commission européenne, le niveau de la taxation du travail représente une véritable inquiétude pour l’exécutif européen. 

« Dans nos récentes recommandations aux États membres, la Commission a souligné la nécessité de diminuer la fiscalité du travail afin de créer des emplois en Europe. Le rapport d’aujourd’hui confirme les préoccupations de la Commission » a indiqué Algirdas Šemeta, commissaire européen à l’Union douanière. 

Selon le rapport d’Eurostat, la principale source de recettes fiscales dans les 28 pays de l’UE ainsi que l’Islande et la Norvège vient de la fiscalité du travail. Celle-ci représentait 51 % du total des recettes fiscales en 2012, loin devant les taxes sur la consommation (28,5 %) ou sur le capital (20,8 %).

La France est d’ailleurs devenue une des championnes européennes des charges sociales. L’imposition sur le travail a atteint 52,3 % des recettes fiscales totales du pays en 2012 alors que l’imposition sur la consommation n’a représenté que 27.7 % et celle sur le capital 23,6 %.

La France fait partie des mauvais élèves

La Commission européenne encourage ainsi les États membres à moins taxer le travail en appelant les gouvernements à davantage orienter l’imposition sur l’environnement et de mieux calibrer la TVA, le principal impôt direct. 

Un conseil directement adressé à la France, appelée à mettre l’accent sur les taxes environnementales, dont la part dans la fiscalité ne cesse de diminuer chaque année. La France est ainsi à la quatrième place parmi les pays de l’UE où la part des taxes environnementales est la plus basse. 

>> Lire aussi Exclusif. TVA : les 30 milliards d’euros qui manquent à la France

Contexte

Dans l'Union européenne, la politique fiscale fait partie des compétences réservées des États membres. L'une des caractéristiques des pays européens est leur fiscalité élevée. En particulier, la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA)  est la première ressources des États européens, soit chaque année plus de 700 milliards d'euros. Elle est collectée sur les échanges de biens et de services, lors de la vente des marchandises. Le consommateur final est le seul à la payer, les entreprises ne font que la collecter pour le compte de l'État, avant de lui rendre.

Plus d'information

  • Office européen de statistiques Eurostat?

?Rapport sur l'évolution de la fiscalité dans l'Union européenne?