EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

04/12/2016

Les fonds européens n’arrivent plus en région

Euro & Finances

Les fonds européens n’arrivent plus en région

Rennes, capitale de la Région de Bretagne.

[EQRoy/Shutterstock]

Toutes les régions sont touchées. Un gros souci informatique bloque des fonds européens, et donc des projets de développement rural. Un article de notre partenaire, Ouest France.

Il s’appelle Osiris. Et comme son nom ne l’indique pas, c’est le logiciel qui doit débloquer les fonds européens du programme Leader (Liaisons entre actions de développement de l’économie rurale). En clair, il s’agit de financer des projets locaux pour favoriser, par exemple, les circuits courts en agriculture, des programmes d’économie d’énergie ou des innovations dans l’économie.

Pour la Bretagne, c’est une enveloppe conséquente de 36,8 millions qui doit être distribuée d’ici à 2020. Seulement, aucun euro n’est encore arrivé. À cause de ce logiciel. Les Régions n’y sont pour rien. Tout se joue au niveau de l’Agence de service et de paiement, un établissement public interministériel.

« Les Régions sont devenues autorité de gestion pour les fonds européens, mais pas autorité de paiement. Et ce logiciel, n’est pas adapté à la situation », résume Laurence Fortin, vice-présidente du conseil régional de Bretagne, chargée de l’aménagement territorial.

Dans le meilleur des cas, les fonds n’arriveraient qu’au cours du premier semestre de l’année prochaine. Aussi, la Région Bretagne est-elle en train d’inciter à freiner le dépôt de ces dossiers. Elle envisage de débloquer des fonds afin que des associations ne se retrouvent pas en difficulté financière.

>> Lire aussi : Fonds européens : une circulaire précise le périmètre du transfert aux régions

Dans les Pays de la Loire, c’est une enveloppe de 52,6 millions qui se fait aussi attendre. En Normandie, les premiers dossiers ont pu cependant être financés. « Nous avions pris de l’avance dans le montage des dossiers et les premiers bénéficiaires ont pu toucher leurs fonds », précise-t-on au conseil régional de Normandie. Mais aujourd’hui, tout le monde doit patienter.

>> Lire aussi : De la DGF à la TVA: la fin de la perfusion financière de l’État pour les régions?

logo-ouest-france