EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

24/01/2017

En Hongrie, une nouvelle loi pourrait déguiser les espions en journalistes

Europe centrale

En Hongrie, une nouvelle loi pourrait déguiser les espions en journalistes

Des espions se trouvent-ils dans cette salle de presse? [Georgi Gotev]

Durant la Guerre froide, il était courant de voir des journalistes travailler aussi pour les services secrets. Il semblerait que la Hongrie veuille réinstaurer cette pratique, selon un projet de loi sur la sécurité nationale.

Des agents des services de renseignements dans des salles de presse, c’est ce que propose l’amendement à la loi sur la sécurité nationale déposé par le ministre de l’Intérieur, Sándor Pintér, a rapporté le journal en ligne Index.hu, le 4 novembre.

Selon le député socialiste de l’opposition, Tamás Harangozó, si l’amendement est approuvé, cela signifie que les journaux imprimés, les journaux en ligne, les chaines de télé et les stations radio seront obligés d’engager des employés appartenant aux services de renseignement nationaux, si le ministre de l’Intérieur le leur demande.

>> Lire : Hongrie et Bulgarie laissés- pour-compte de la liberté de la presse en UE

Ce dernier n’a pas nié ses intentions, mais a déclaré que la proposition n’était pas finalisée et que des modifications pouvaient encore être apportées, rapporte le journal index.hu.

Le quotidien en ligne explique que Sándor Pintér justifie l’amendement en disant que la libéralisation du marché de l’information et celui des services postaux, ainsi que les changements dans la structure des gouvernements, ont rendu ces mesures de surveillance supplémentaires nécessaires.

La tendance qu’ont certains gouvernements à ignorer l’interdiction d’utiliser des journalistes en tant qu’agents met en danger tous les reporters légitimes dans le monde, a prévenu un groupe pour les droits des journalistes.

Plus d'information