EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

24/02/2017

Les Ukrainiens voyageront en Europe sans visa

Europe de l'Est

Les Ukrainiens voyageront en Europe sans visa

passport_visa.jpg

Mais ils hésitent encore à s’en réjouir, tant cette mesure a mis longtemps à se concrétiser. D’autant que, même sans visa, voler vers l’Ouest reste hors de portée pour beaucoup… Un artilce de notre partenaire Ouest-France

« Ce sont des nouvelles très encourageantes depuis Bruxelles. » Jeudi, le président ukrainien Petro Porochenko a salué un accord trouvé dans la nuit entre le Conseil de l’Union européenne et le Parlement européen, qui ouvre la voie à une libéralisation du régime de visas pour les 45 millions d’Ukrainiens et 5 millions de Géorgiens. L’aboutissement de longs efforts, selon le commissaire à la Politique de voisinage de l’UE Johannes Hahn.

En Ukraine, l’annonce ne fait cependant pas les gros titres. « On nous a annoncé la libéralisation du régime de visas tant de fois, commente Dmytro Miskiy, jeune cinéaste à Kiev. Ce n’est qu’une étape cruciale de plus. Moi, ce que je vois, c’est que pour me rendre en Europe pour les fêtes, il me faut encore un visa… »

Garanti à 100 %

Une réaction qui justifie la relative prudence de Petro Porochenko, et de son ministre des Affaires étrangères, Pavlo Klimkine. Celui-ci, désormais, « garantit à 100 % » que la libéralisation va avoir lieu, mais ne peut se prononcer sur la date du vote final au Parlement européen : soit la semaine prochaine… soit fin janvier 2017.

Quoi qu’il en soit, trois ans après le début de la révolution de la Dignité à Kiev, en partie motivée par les aspirations pro-européennes de la population, ce 8 décembre concrétise un peu plus un processus d’européanisation de l’Ukraine.

La Commission européenne avait conditionné la libéralisation du régime de visas à des réformes de fond : l’introduction de passeports biométriques et de cartes d’identité en plastique, de dispositifs de lutte contre la corruption et un contrôle renforcé des frontières extérieures. Des réformes concrètes, et appréciées par les Ukrainiens.

Mais pourront-ils profiter de l’Europe sans visa ? « Le visa, ce n’était pas le plus cher… Un vol jusqu’à Paris ou jusqu’en Espagne, ça reste hors d’atteinte pour la plupart des salaires ukrainiens », explique, lasse, Alla Koudrika, professeure de français dans l’ouest du pays.

Sans oublier la guerre hybride qui perdure contre la Russie : l’annexion de la Crimée et le conflit du Donbass affectent directement 5 à 7 millions d’Ukrainiens qui, à cause de leur lieu de résidence, n’ont tout simplement pas accès à un passeport international. Pour eux, l’Europe reste un mirage.

logo-ouest-france