EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

28/07/2016

La pauvreté infantile s’envole en Europe depuis 2008

Europe sociale & Emploi

La pauvreté infantile s’envole en Europe depuis 2008

UNICEF logo [United Nations]

En Croatie, en Grèce, en Irlande, en Islande et en Lettonie, le taux d’enfants vivant sous le seuil de pauvreté a augmenté de 50 % depuis le début de la crise en 2008, selon le dernier rapport de l’UNICEF. Une tendance qui touche la majorité des pays développés.  

L’onde de choc induite par la crise économique continue de s’étendre et touche en premier lieu les plus vulnérables. Ainsi, depuis 2008, la pauvreté infantile a progressé dans 23 des 41 pays développés analysés dans le dernier rapport du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF). En Croatie, en Grèce, en Irlande, en Islande et en Lettonie, le taux d’enfant vivant sous le seuil de pauvreté a augmenté de 50 %.

En Grèce, le revenu médian des ménages avec des enfants en 2012 est tombé sous le niveau de 1998, soit l’équivalent d’une perte de 14 années de progression salariale. De même, l’Espagne, le Luxembourg et l’Irlande ont perdu une décennie. L’Islande a pour sa part régressé de 9 ans, enfin la Hongrie, l’Italie et le Portugal de 8 ans.

>> Lire : Les plus démunis demeurent en marge des Objectifs du millénaire

La récession a frappé en premier lieu la classe d’âge des 15-24 ans. Le nombre de citoyens ne travaillant pas, ne suivant pas d’études ou de formations a bondi dans de nombreux États. Rien qu’au sein de l’Union européenne, 7,5 millions de jeunes gens faisaient partie de cette catégorie en 2013, soit l’équivalent d’un pays comme la Suisse.

Aux États-Unis, où la pauvreté extrême infantile a connu une progression plus forte que lors de la récession de 1982, le filet de la sécurité sociale a apporté un soutien important aux travailleurs pauvres. Mais elle s’est révélée moins efficace dans le cas des familles qui se trouvent dans l’extrême besoin et sans emplois. La pauvreté infantile a augmenté dans 34 des 50 états américains depuis le début de la crise. En 2012, 24,2 millions d’enfants vivaient sous le seuil de pauvreté, soit une augmentation nette de 1,7 million depuis 2008.

Dans 18 pays, la pauvreté infantile a au contraire diminué, parfois de façon remarquable. C’est le cas de l’Autriche, du Chili, de la Finlande, de la Norvège, de la Pologne, de la Slovaquie, qui ont réduit ce taux d’environ de 30 %.

Le rôle crucial de la protection sociale

Alors que des plans d’appui de protection de l’enfance ont été mis en œuvre dans certains pays avec efficacité, et ce dès 2010, la plupart des pays ont opté pour les coupes budgétaires. Un choix politique qui a eu un impact négatif sur les conditions de vie des enfants, notamment dans la région méditerranéenne.

« Nombre de pays influents connaissent un véritable cercle vicieux quant aux revenus des ménages. L’impact sur les enfants perdurera » a déclaré à ce sujet le directeur de la politique  et de la stratégie mondiale d’UNICEF, Jeffrey O’Malley.

« Les études de l’UNICEF montrent que les politiques de protection sociale ont été des facteurs décisifs en vue d’éviter la pauvreté. Tous les pays ont besoin d’une protection sociale qui offre des filets de sécurité significatifs afin de protéger les enfants, que ce soit dans en temps de crise ou de prospérité. Les pays riches devraient donner l’exemple, notamment dans la lutte contre la pauvreté infantile, pour contrebalancer le ralentissement économique et faire une priorité le bien-être de l’enfant », a-t-il déclaré.

Pour consulter l’étude complète, cliquez ici.

>> Lire : Le travail forcé existe aussi dans l’UE

Contexte

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) se bat pour promouvoir les droits et le bien-etre des enfants.

Avec ses partenaires, l'UNICEF agit dans 190 pays et territoires en vue de traduire ses engagements en actions concrètes pour aider les enfants à travers le monde. L'organisation se concentre avant tout sur les enfants les plus vulnérables et en marge de la société.

Pour plus d'information sur les activités de l'UNICEF, veuillez consulter le site Internet de l’organisation. 

Plus d'information