EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

20/01/2017

Tokyo veut un traité de libre-échange avec l’UE d’ici fin 2017

Innovation & Entreprises

Tokyo veut un traité de libre-échange avec l’UE d’ici fin 2017

Shinzo Abe et Donald Tusk

Le gouvernement japonais souhaite parvenir à la signature rapide d’un traité de libre-échange avec l’Union européenne. Un article d’EurActiv Espagne.

L’objectif du gouvernement japonais est d’atteindre un accord le plus vite possible avant fin 2017, selon des sources de l’exécutif qui se sont exprimées sur la chaine nipponne NHK.

Le gouvernement du Premier ministre Shinzo Abe a fondé de grands espoirs sur l’accord transpacifique de coopération économique (TTP sont les sigles anglais), un instrument pensé pour créer une zone de libre-échange regroupant 40 % du PIB de la planète et un tiers du commerce mondial.

Néanmoins, l’avenir du traité – qui rassemble douze pays du bassin pacifique, dont les États-Unis, le Japon, le Mexique, le Pérou et le Chili – est en péril car Donald Trump le rejette.

Dans ce contexte, Tokyo veut accélérer les négociations avec Bruxelles pour parvenir à une signature du traité que chaque partie négocie depuis 2013. Mais les divergences sont encore importantes et font obstacle à la conclusion des négociations.

Le Japon, par exemple, demande encore à l’UE d’éliminer les droits de douane pour le secteur automobile alors que Bruxelles insiste pour que Tokyo baisse ses tarifs pour les producteurs agricoles et les aliments transformés.