Impuissante face au drame des migrants, l’UE convoque un sommet extraordinaire

Donald Tusk lors du sommet européen du 18 décembre. [Conseil européen]

L’énième naufrage d’un chalutier au large de la côte libyenne a poussé le président du Conseil Donald Tusk à convoquer un sommet extraordinaire sur la crise des migrants en Méditerranée le jeudi 23 avril. 

Le nouveau naufrage d’un bateau de migrants au large des côtes libyennes, qui a causé la mort de 700 personnes, a déclenché une vague d’indignation face à l’impuissance européenne.

Sommée de réagir aux drames à répétition qui se déroulent en Méditerranée, l’UE va tenir un Sommet extraordinaire cette semaine, mais reste prudente sur les solutions à apporter.

Annoncé par le président du Conseil le 20 avril, Donald Tusk, ce sommet d’urgence sur le drame des migrants fera suite à une réunion des ministres européens des Affaires étrangères et de la Justice et des Affaires intérieures qui s’est tenue sur la sujet le 20 avril.

>> Lire : L’UE envisage un sommet extraordinaire après un nouveau naufrage en Méditerranée

« La situation en Méditerranée est dramatique. Cela ne peut pas continuer ainsi. Il est inacceptable que des centaines de personnes meurent en essayant de traverser la mer pour atteindre l’Europe. Voilà pourquoi j’ai décidé de convoquer un sommet extraordinaire ce jeudi », a déclaré Donald Tusk dans une vidéo.

Selon lui, l’objectif du sommet est de discuter au plus haut niveau de ce que les États membres et les institutions peuvent faire ensemble pour agir au plus vite et apaiser la situation.

« Je ne m’attends pas à trouver des solutions rapides aux causes profondes de la migration, car il n’y en a pas. Si de telles solutions existaient, nous les aurions mises en œuvre depuis bien longtemps. Ce que j’espère, c’est que la Commission et le Service européen pour l’action extérieure mettent en avant des options pour une action immédiate. J’attends également la contribution immédiate des États membres », a ajouté Donald Tusk.

Les problématiques auxquelles devront s’attaquer les dirigeants européens sont les suivantes : comment arrêter les trafiquants d’êtres humains qui « font fortune en mettant en danger la vie des migrants », comment mieux combiner nos efforts pour sauver les gens dans le besoin, comment aider les États membres les plus touchés, comment améliorer la coopération avec les pays d’origine et de transit.

Le sommet se basera sur la réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères et de l’Intérieur en cours, a annoncé Donald Tusk. Le président du Conseil a également convoqué une réunion de coordination réunissant la Commission, la chef de la diplomatie de l’UE, Federica Mogherini, et la présidence lettone, pour préparer le sommet.

« La situation en Méditerranée ne concerne pas que les pays du Sud, elle nous concerne tous, toute l’Europe, et c’est pourquoi nous devons agir maintenant et ensemble », a conclu Donald Tusk.

Donald Tusk appelant à un sommet extraordinaire sur le drame des migrants