Les traversées de migrants en Méditerranée atteignent un record en octobre

Manifestation de solidarité aux réfugiés. Bruxelles, septembre 2015. [Joel Schalit/Flickr]

Plus de 218 000 personnes ont entrepris la dangereuse traversée de la Méditerranée vers l’Europe au mois d’octobre. Un nombre jamais égalé qui correspond presque au total des traversées en 2014, selon l’ONU. Un article de notre partenaire, The Guardian.

Le mois dernier, 218 394 migrants ont traversé la Méditerranée, soit presque autant que pour toute l’année 2014 (219 000), selon l’ONU. L’immense majorité d’entre eux, plus de 210 000, sont arrivés en Grèce. Depuis le mois de janvier, quelque 744 000 personnes seraient donc arrivées en Europe de la Méditerranée.

Les chiffres d’octobre montrent qu’en dépit des conditions toujours plus dangereuses en mer à l’approche de l’hiver, les réfugiés quittant la Syrie et d’autres zones de conflit continuent de se serrer dans des bateaux à destination de l’Ouest. Ils craignent à présent aussi que l’UE ferme ses frontières. Plus de 600 000 migrants et réfugiés sont entrés en Grèce cette année. Plus de 94 % d’entre eux proviennent des dix mêmes pays.

>> Lire : La crise des réfugiés met au défi les politiques d’intégrations de l’Europe

Le nombre croissant de personnes qui tente la traversée a des conséquences tragiques et le nombre de morts augmente tous les jours. Depuis le début de l’année, 3 440 personnes auraient ainsi trouvé la mort en tentant d’atteindre l’Europe, selon les informations du Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés. Ce nombre n’inclut cependant pas les deux derniers accidents, lors desquels au moins 15 personnes, dont six enfants, se sont noyées au large de la Grèce le 1er novembre.

La plupart des personnes ayant trouvé la mort cette année en Méditerranée essaient d’atteindre l’Italie, un trajet plus dangereux. Le taux de décès de la traversée Turquie-Grèce est cependant en nette augmentation, étant donné l’intensification du trafic maritime. Ce mois-ci, plus de 80 migrants, donc un grand nombre d’enfants, se ainsi sont noyés entre la Turquie et la Grèce.

>> Lire : La crise des réfugiés remet en cause la doxa budgétaire européenne

EURACTIV is part of the Guardian Environment Network.EURACTIV is part of the Guardian Environment Network.