EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

27/07/2016

« Meurtre de masse » au large des côtes maltaises

Justice & Affaires intérieures

« Meurtre de masse » au large des côtes maltaises

Des immigrants morts le long de la côte. [Reuters]

Des passeurs auraient délibérément tué 500 immigrants d’Afrique du Nord qui se seraient noyés après une dispute. « Il pourrait s’agir du pire incident du genre qui pourrait  s’apparenter à un meurtre de masse », a expliqué à EurActiv un représentant de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Le drame des immigrants en Méditerranée a  pris une tournure encore plus meurtrière début septembre. Leonard Doyle, porte-parole de l’OIM, a confirmé à EurActiv que 500 immigrants, tentant de passer de l’Afrique du Nord à l’Europe, seraient morts noyés lors du naufrage de leur embarcation organisé délibérément lors d’une dispute avec des passeurs.

Les immigrants, dont faisaient partie de nombreuses familles et enfants non accompagnés, avaient quitté le port de Damiette le 6 septembre. Selon le porte-parole, deux des immigrants à bord ont survécu après deux jours en mer. Ils ont raconté qu’à un moment donné les trafiquants se sont disputés avec les immigrants et que le bateau a ensuite coulé.

« Certains [immigrants] ont été recueillis par un vaisseau maltais et par un bateau grec. Nous avons interrogé ces deux survivants, ils affirment faire partie des survivants, ce que d’autres personnes ont confirmé », indique Leonard Doyle.

Interrogé sur ce cauchemar, il a affirmé qu’il s’agissait d’un « meurtre de masse » s’il était confirmé.« Nous ne savons pas de quoi il en retourne, [pour le moment] nous avons des allégations », déclare-t-il.

Le porte-parole a assuré que des immigrants ont déjà été jetés par-dessus bord ou poignardés dans le passé.

« Cette situation est évidemment d’un autre acabit, mais elle correspond à ce que nous avons entendu auparavant », ajoute-t-il.

Le pire incident de cette année

Leonard Doyle a précisé que les deux sources semblaient être indépendantes.

« Il semblerait qu’il ait été secouru séparément […] Nous avons un survivant qui confirme [les propos] de l’autre pour l’instant », ajoute-t-il.

L’un des survivants s’est accroché au canot de sauvetage qui comprenait 7 personnes, dont 5 ont disparu en mer. Il a été secouru par le navire marchand grec Pegasus.

« Il s’agit probablement du pire incident auquel nous avons été confrontés. C’est certainement le pire de cette année, s’il se confirme. Si c’est la vérité, il s’agit évidemment d’une affaire extrêmement grave », ajoute-t-il.

Interrogé sur l’adéquation des mesures prises par l’UE en matière d’immigration, Leonard Doyle a indiqué qu’il ne pouvait que confirmer que le nombre de morts était en hausse.

« Nous constatons déjà une hausse par rapport à l’année dernière, alors que la baisse [du nombre de morts] se manifeste dans d’autres régions du monde. »

Plus d'information