EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

26/09/2016

Feu vert de l’Allemagne au vote sur le CETA

L'Europe dans le monde

Feu vert de l’Allemagne au vote sur le CETA

Manifestation anti-TTIP et anti-CETA.

[Mehr Demokratie/Flickr]

Les partis de la coalition gouvernementale allemande ont trouvé un compromis sur le CETA, qui sera à présent soumis au vote des États membres.

L’Allemagne semble prête à soutenir un accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, le président du Parti social-démocrate (SPD), partenaire minoritaire de la coalition gouvernementale, ayant surmonté la résistance de l’aile gauche de son parti lors d’un vote interne.

Le vote du SPD ouvre la voie à l’approbation par les États membres de l’UE du CETA le mois prochain, avant que Bruxelles ne signe l’accord avec Ottawa le 27 octobre.

Un échec de Sigmar Gabriel, qui est également vice-chancelier et ministre allemand de l’Économie, d’imposer ce feu vert aurait pu anéantir ses chances de se présenter comme candidat du SPD pour le poste de chancelier lors des législatives de l’an prochain.

>> Lire : Les Allemands appréhendent les conséquences du TTIP et du CETA

Dans la rue, l’opposition ne faiblit cependant pas. Des dizaines de milliers de personnes ont défilé samedi en Allemagne pour dénoncer les accords de libre-échange en cours de négociation entre l’Europe, les États-Unis et le Canada qui, disent-elles, abaisseront les normes de sécurité alimentaire, d’environnement et de conditions de travail.

Un nombre record de plus de 100 000 Allemands a décidé de se joindre à une plainte déposée auprès de la Cour constitutionnelle allemande pour s’opposer au CETA.

>> Lire : Les États membres reprennent la main sur le CETA