Les violences dans la région albanaise aggravent la crise macédonienne

Le Premier ministre macédonien, Nikola Gruevski. [EPP/Flickr]

La Macédoine a déclaré le 10 mai que sa police avait éliminé un groupe de « terroristes » d’ethnie albanaise lors d’un affrontement  qui a duré toute une journée et tué au moins 22 personnes. Une tragédie qui a eu lieu alors que l’ancienne république yougoslave est en proie à une crise politique profonde.