L’UE très inquiète de la décision de Trump sur Jérusalem

Federica Mogherini [@Yuri Gripas]

La cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini a exprimé mercredi au nom de l’Union européenne sa « sérieuse préoccupation » après la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

« L’Union européenne exprime sa sérieuse préoccupation à propos de l’annonce aujourd’hui du président des États-Unis Trump sur Jérusalem et les répercussions que cela peut avoir sur la perspective de paix », a affirmé Mme Mogherini dans un communiqué.

Le risque d’escalade des tensions à Jérusalem inquiète l'UE

La haute diplomate de l’UE, Federica Mogherini, a averti que les derniers incidents à Jérusalem de l’Est et en Cisjordanie ne constituaient un risque réel d’escalade des tensions dans la zone.

« L’UE appelle tous les acteurs sur le terrain et dans la région à faire preuve de calme et de retenue afin d’éviter toute escalade », a-t-elle dit, assurant que l’UE « se tenait prête à s’engager » dans le processus de négociation qu’elle juge nécessaire pour résoudre la question du « statut de Jérusalem ».

« Une solution négociée à deux États, qui répond aux aspirations des deux parties, est le seul moyen réaliste d’apporter la paix et la sécurité que méritent tant les Israéliens que les Palestiniens », a-t-elle insisté.

Lors d’une conversation téléphonique mercredi avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, Mme Mogherini a réitéré la « position ferme » de l’UE selon laquelle « le statut final de Jérusalem comme future capitale d’Israël et d’un État palestinien doit être réglé à travers des négociations qui répondent aux aspirations des deux parties », selon un communiqué.

L'UE soutient une solution à deux États dans le conflit israélo-palestinien

La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, réaffirme le soutien des Vingt-huit pour une solution à deux États afin de mettre fin au conflit israélo-palestinien. L’UE condamne toujours fermement les colonies israéliennes en Palestine. Un article de notre partenaire, Euroefe.

La décision mercredi du président américain Donald Trump de reconnaître « officiellement Jérusalem comme capitale d’Israël » a suscité une vague de condamnations au sein de la communauté internationale.