Nigeria : bonne chance avec ce pays

DISCLAIMER: Toutes les opinions affichées dans cette colonne reflètent l'avis de l'auteur, pas celle d'EURACTIV.com PLC.

Les puissances occidentales se sont mises dans les petits papiers du nouveau président du Nigéria Goodluck Jonathan, écrit dans un commentaire exclusif pour EURACTIV Oladiran Bello du think-tank FRIDE basé à Madrid. Mais elles devraient désormais le presser de mettre en place une réforme électorale d'envergure dans le pays, qui reste l'interlocuteur clef du dialogue sur la sécurité entre l'Europe et l'Afrique.
Oladiran Bello est chercheur au sein de FRIDE, think tank européen base à Madrid. Il a envoyé ce commentaire exclusivement à EURACTIV.