Merkel n’oublie pas l’immigration légale

« Nous voulons une solution à 28 États », a affirmé la chancelière allemande à l’ouverture du sommet européen sur le Brexit et la crise des réfugiés.

« Il est positif que l’UE et la Turquie partagent le fardeau, mais, en plus de la protection des frontières et de la lutte contre les passeurs, nous devons mettre en place une immigration légale vers l’UE », a assuré la chancelière allemande, Angela Merkel, à son arrivée au sommet européen le 18 février.

Les dirigeants européens sont réunis à Bruxelles pour discuter de la crise des réfugiés et d’un accord qui pourrait convaincre le Royaume-Uni à rester dans l’union.