EurActiv.fr

Actualités & débats européens dans votre langue

11/12/2016

L’anglais restera bel et bien une langue officielle de l’UE

Langues & Culture

L’anglais restera bel et bien une langue officielle de l’UE

L’anglais est une langue relais pour les interprètes, qui l’utilisent comme pont entre deux langues moins fréquemment parlées, comme par exemple le hongrois et le gaélique. [IAEA/Flickr]

L’anglais restera une des langues officielles de l’Union européenne une fois que le Royaume-Uni aura quitté le bloc, a assuré la représentation de la Commission européenne en Irlande, suite aux rumeurs lancées par un eurodéputé.

Le 27 juin, Danuta Hübner, eurodéputée PPE, a affirmé que l’anglais ne serait plus une langue officielle de l’UE lorsque le Royaume-Uni aura quitté l’Union. La chef de la commission Affaires constitutionnelles (AFCO) du Parlement européen a rappelé que chaque État membre avait identifié une langue officielle et que le Royaume-Uni était actuellement le seul groupe de pays ayant nommé l’anglais.

Toutefois, la représentation de la Commission en Irlande s’est empressée de réfuter cette affirmation dans un communiqué officiel publié le 28 juin. L’exécutif explique que c’est au Conseil des ministres de voter à l’unanimité sur des changements apportés au système linguistique des institutions.

>> Lire :  L’irlandais s’impose dans les institutions européennes

Dans son communiqué, la représentation cite l’article 342 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, qui stipule que « le régime linguistique des institutions de l’Union est fixé, sans préjudice des dispositions prévues par le statut de la Cour de justice de l’Union européenne, par le Conseil statuant à l’unanimité par voie de règlements ».

Le Royaume-Uni n’est, bien entendu, pas le seul pays à avoir l’anglais pour langue officielle. C’est également le cas de l’Irlande et de Malte, qui ont cependant choisi le gaélique et le maltais comme langue de représentation à l’UE.

Parmi les trois langues de travail de l’UE – anglais, français, allemand – l’anglais est la langue dominante, notamment à suite aux divers élargissements que l’UE a subis. La plupart des pays ayant adhéré à l’UE ces dernières années utilisent l’anglais comme deuxième langue. Il s’agit donc d’une langue relais naturelle entre les 24 langues officielles de l’UE.

Modifier le régime linguistique de l’UE serait très couteux sachant que la traduction représente 1 % du budget annuel. Ainsi l’ajout d’une autre langue de travail ou le changement des combinaisons linguistiques entrainerait des recrutements supplémentaires et des années d’organisation.

Plus d'information