La directrice de RT France répond aux critiques

Xenia Fedorova, présidente de RT France. [Wikipedia]

La chaîne d’info en continu RT France commencera à émettre en décembre. Filiale du groupe ex-Russia Today, lancée par l’agence de presse publique russe, RT est souvent critiqué pour sa couverture pro-russe de l’information. Entretien avec Xenia Fedorova, présidente de RT France, pour notre partenaire, Ouest-France.

Cela fait deux ans que l’on parle d’une chaîne d’information RT France. Pourquoi n’est-elle créée que maintenant ?

Le lancement de la chaîne, prévue en 2015, a été retardé à cause de soucis financiers. Notre maison mère en Russie a souffert de la chute du cours du rouble. La conversion en dollars nous faisait perdre la moitié de notre budget. Désormais, tout est prêt. Nous nous installons en décembre dans des locaux à Boulogne-Billancourt, où nous disposerons de deux studios. Nous sommes en train d’engager 130 personnes, dont 50 journalistes français ou francophones. La convention que nous avons signée en 2015 avec le CSA nous autorise à émettre jusqu’au 31 décembre 2020.

La propagande russe aura sa chaîne en français d’ici 2018

RT devrait lancer une chaîne francophone, installée à Paris, en décembre prochain.

Souhaitez-vous concurrencer des médias internationaux comme CNN ou Al Jazeera ?

La chaîne RT sera une chaîne d’information en continue française, diffusée en français. Ce qui n’est pas le cas d’autres chaînes étrangères comme CNN ou Al Jazeera. Notre but principal, comme pour le site web RT en français, est d’apporter une perspective alternative à celles des autres médias français.

Moscou se mobilise pour intensifier la guerre de l’information 

Le ministère de la défense russe a créé une division spécialisée dans la propagande et la guerre électronique.  Un combat doté de 300 millions d’euros et de 1000 personnes. Un effort tout particulier est fait sur la présidentielle française.

>> Lire la suite sur Ouest-France