Rome présente un code de conduite aux ONG

EPA/ORIETTA SCARDINO [EPA/ORIETTA SCARDINO]

Le ministère italien de l’Intérieur a présenté mardi aux ONG qui viennent en aide aux migrants en Méditerranée un code de conduite auquel elles devront adhérer pour pouvoir continuer à accéder aux ports de la péninsule.

Il prévoit entre autres d’imposer la présence de policiers à bord de leurs bateaux et d’interdire le transfert des migrants secourus sur d’autres navires. Cette mesure obligerait les ONG à les transporter elles-mêmes à terre, ce qui limiterait leurs opérations.

Les ONG sont parfois soupçonnées de collusion avec les passeurs et la Commission européenne a estimé récemment que leur travail risquait d’inciter les migrants à tenter la dangereuse traversée de la Méditerranée.

Alors que Mario Morcone, chef de cabinet du ministre de l’Intérieur Marco Minniti, présentait le projet aux neuf organisations, l’une d’elles découvrait 13 corps au large des côtes libyennes.

Bruxelles propose un plan d’action pour aider l’Italie à gérer l’immigration

La Commission européenne a proposé mardi un plan d’action pour mettre en marche des mesures « immédiates » afin de réduire drastiquement l’arrivée de migrants en Italie. Ces mesures devraient impliquer toute l’Union européenne. Un article d’Euroefe.

Les ONG, qui contestent plusieurs points du projet, craignent qu’il n’ait des conséquences humaines désastreuses. Elles doivent présenter vendredi les modifications qu’elles souhaitent y apporter, lors d’une nouvelle réunion.

Selon un délégué présent mardi, Mario Morcone n’a pas caché son agacement face à leurs exigences. « Votre solidarité avec l’Italie est hypocrite », aurait-il déclaré.

Près de 100.000 migrants sont arrivés en Italie depuis le début de l’année.

Mobilisation contre un groupe d'extrême droite souhaitant bloquer les ONG en Méditerranée

Le réseau européen d’extrême droite Génération Identitaire affirme vouloir bloquer les bateaux des ONG qui secourent les migrants en Méditerranée, mais des associations se mobilisent pour l’empêcher d’arriver à ses fins.