La Catalogne contribue largement au rayonnement de l’Espagne

La province catalane compte pour un cinquième de l’image de l’Espagne à l’étranger, selon l’indice Elcano. L’Espagne est le 12ième pays au monde en termes d’influence internationale. Un article de notre partenaire Euroefe.

Selon l’Institut royal Elcano, Madrid, la Catalogne et l’Andalousie sont les trois communautés autonomes espagnoles qui contribuent le plus à faire de l’Espagne le 12ème pays ayant le plus grand rayonnement international.

L’institut a analysé l’apport de chaque communauté « dans le but d’avoir une idée plus précise de l’action internationale de l’Espagne ».

Madrid est en tête de la liste des régions ayant le plus de poids dans l’image internationale de l’Espagne, avec 29,1 %, suivie de la Catalogne, qui avec 19,6 % est responsable « d’une part très importante du rayonnement du pays à l’étranger », souligne le rapport.

Quant à l’Andalousie, elle contribue à l’image de l’Espagne à l’international à hauteur de 10,1 %.

Parmi les facteurs qui ont un impact sur le degré de rayonnement international, le rapport différencie les critères économiques et militaires et ceux sociaux et culturels, qu’ils qualifient de « doux ».

Selon Elcano, Madrid est la communauté autonome qui participe le plus aux dimensions économiques et militaires (à 19,45 % et 3,59 % respectivement en 2016) alors que la Catalogne est la région qui contribue le plus au rayonnement de l’Espagne de par sa dimension socioculturelle avec le tourisme, la science, les sports et l’information.

Interrogés sur les conséquences que pourraient avoir la situation actuelle en Catalogne et la fuite de nombreuses entreprises vers d’autres régions sur le rayonnement de l’Espagne, les experts d’Elcano expliquent que l’étude reflète des « changements structurels et pas tant conjoncturels ».

Ainsi, « il n’est pas certain que l’influence des événements de ces dernières semaines soit reflétée l’année prochaine », estime la coordinatrice du projet, Iliana Olivié.

Le rapport révèle aussi l’existence de communautés autonomes et de villes avec des profils plus « extravertis » (quand la contribution à la présence mondiale dépasse la contribution au PIB) ou « introvertis » (l’inverse).

Ainsi, la Cantabrie (16ème communauté en termes de PIB mais 7ème vis-à-vis de son apport au rayonnement de l’Espagne), Madrid et la Catalogne, sont particulièrement extraverties.

Les plus « introverties » sont Castilla La-Mancha (9ème en termes de PIB mais 13ème en rayonnement international), Castilla-León, Valence et l’Andalousie, selon le rapport.

Enfin, l’analyse réalisée par Elcano met en évidence « la forte concentration » de la présence internationale de l’Espagne en Europe (plus de 60 %), par rapport à « la présence relativement faible » en Amérique latine, où l’Espagne rayonne autant que le Royaume-Uni (13,5 %).